Reconfinement : les déplacements possibles

Mise a jour 29-10-2020 à 19h30

Mise a jour 29-10-2020 à 19h30

Reconfinement : les déplacements possibles "d'une heure maximum" et dans un rayon d'"un kilomètre du domicile"

Nouvelle ATTESTATION DISPONIBLE LE 30.10.2020

Rappelons que faute d'attestation pour justifier une sortie, l'amende s'élève à 135 euros.

Jean Castex, précise les modalités de fonctionnement et de déploiement du confinement qui démarre ce soir à minuit : "Les Français ne pourront quitter leur domicile que pour certaines raisons et munis d'une attestation. Vous pourrez faire vos courses, pour des motifs médicaux, pour des motifs familiaux impérieux, pour travailler si le télétravail n'est pas possible, pour la participation à des missions d'intérêt général, pour une convovation judiciaire, pour un déplacement d'une heure maximum (promener animaux, prendre l'air, faire du sport). Ces déplacements ne pourront pas se faire au delà d'un rayon d'un kilomètre du domicile."  

1 kilomètre du domicile

la provence

Rappelons que faute d'attestation pour justifier une sortie, l'amende s'élève à 135 euros.

    Le Premier ministre tient une conférence ce presse ce jeudi depuis 18h30. Jean Castex doit préciser le contours des mesures de restrictions dans le cadre du nouveau confinement qui débute cette nuit.
    Plusieurs autres ministres prennent la parole également, pour apporter des détails sur des modalités très pratiques, notamment sur le télétravail, les transports, le protocole à l'école, etc. Voici les principales annonces :
    Le télétravail devient obligatoire pour toutes les entreprises qui peuvent le mettre en place.
    Des aides aux entreprises et aides directes sont prévues pour les secteurs impactées, l'Etat compte débourser 60 milliards par moi. Des aides sont prévues pour les indépendants.
    Des précisions avaient déjà été apportées par Jean Castex devant l'Assemblée nationale et par le porte-parole du gouvernement ce matin. On sait que le port du masque sera étendu aux enfants du primaire, dès 6 ans. Resteront par ailleurs ouverts : les commerces alimentaires (de la superette à l'hypermarché), les stations services, les pharmacies, les bureaux de tabac, les blanchisseries et les banques, mais aussi les parcs et jardins, les cimetières et les marchés en plein air.
    Suivez ici même la conférence de presse du Premier ministre, en vidéo, avec les principales annonces dans le fil d'actualité ci-dessous.

19:16 - Un dispositif pour alléger la charge des loyers

Les bailleurs qui acceptent de ne faire payer qu'un loyer sur 3 bénéficieront de crédits d'impôts, indique Bruno Le Maire. "Tout bailleur qui, sur les trois mois octobre, novembre et décembre, accepte de renoncer à un mois de loyer, pourra recevoir un crédit d'impôt équivalent à 30% de ce loyer.
 
19:09 - Une aide de 1500 euros pour les indépendants

Le ministre de l'Economie indique que les indépendants, non concernés par les fermetures administratives, pourront bénéficier d'une aide allant jusqu'à 1500 euros. "L'Etat va débourser 6 milliards d'euros par mois durant le confinement" au total en aides aux entreprises, dit Bruno Le Maire.
 
19:07 - Des aides supplémentaires pour les entreprises en difficulté

Le Premier ministre a un mot pour "les restaurateurs, un grand nombre de commerçants, les patrons de cafés et de bars" contraints de stopper leur activité. "Je pense aussi à ceux dont l’activité qui, sans être interdite, subit de plein fouet les conséquences de la crise sanitaire: le tourisme, l’hôtellerie, l’aéronautique et l’automobile, les chauffeurs de taxi", dit-il. Des aides seront développées pour tous les secteurs impactés, comme le confirme à l'instant le ministre de l'Economie Bruno Le Maire. "Nous avons renforcé le fonds de solidarité, déployé pour toutes les entreprises", dit-il, évoquant notamment "les coiffeurs, les bijouteries, les librairies, les commerces de jouets". "Tous les commerces fermés administrativement pourront accéder à une aide de 10 000 euros".
 
19:03 - Un nouveau protocole en entreprise

La ministre indique qu'un nouveau protocole est prévu pour toutes les entreprises et salariés contraints de se rendre dans les lieux de leur activité. Ce protocole sera mis en ligne sur le site du gouvernement dès ce soir. La ministre précise que les employeurs devaient inciter leurs salariés à télécharger Tous Anti-Covid. Les services de restauration seront ouverts, mais aves un protocole sanitaire renforcé.
 
19:00 - "Le télétravail n'est pas une option"

La ministre du Travail indique que les personnes qui peuvent effectuer 100% de leurs tâches en télétravail "doivent le faire". La ministre parle désormais d'une obligation pour toutes les personnes qui peuvent travailler à distance.
18:58 - Des limites pour les enterrements et les mariages durant le confinement

"Les lieux de culte resteront ouverts, en revanche les cérémonies religieuses seront interdites sauf pour les enterrements dans la limite de 30 personnes et pour les mariages dans la limite de 6 personnes" a indiqué le Premier ministre qui ajoute : "Une tolérance sera appliquée pour le weekend de la Toussaint ainsi que pour les commerces de fleurs".
 
18:57 - La cantine bien assurée à l'école

"La restauration scolaire se poursuivra, dans le respect des gestes barrières", a fait savoir le ministre.
18:55 - Le protocole sanitaire renforcé à l'école, indique Jean-Michel Blanquer

"La circulation des élève dans le bâtiment doit être limitée dans les bâtiments et les récréations seront organisées par groupes. La ventilation des classes et la désinfection des locaux vont être renforcés. Au niveau du lycées, une souplesse sera laissée aux chefs d'établissement pour la mise en place du protocole".
 
18:54 - L'attestation dérogatoire n'est toujours pas disponible

Contrairement à ce qu'a annoncé Jean Castex, l'attestation dérogatoire n'est toujours pas disponible. "Les attestations de déplacements seront disponibles sur ce site à partir du 30 octobre", peut-on lire sur le site du gouvernement.
18:52 - 8200 cas de contaminations d'enfants à l'école depuis septembre.

Le ministre indique que seulement un peu plus de 8000 élèves ont été testés positives depuis septembre en France. Un chiffre, dit-il, très limité, au regard des millions d'élèves scolarisés.
 
18:49 - Le ministre de l'Education nationale prend la parole

Jean-Michel Blanquer confirme que les écoles, collèges et lycées restent ouverts. "Nous ne pouvons pas laisser s'engendrer des retards. Très souvent les contaminations se font en dehors du cercle scolaire. Nous avons donc le devoir d'ouvrir les écoles tant que nous le pouvons. Il en va de l'avenir de notre jeunesse". Le port du masque dès la classe de CP est bien confirmé.
 
18:47 - Les restaurateurs doivent fermer, mais peuvent livrer des repas

"Les restaurants pourront poursuivre leur activité pour des services de livraison ou de commande" indique le Premier ministre.
18:45 - Jean Castex : "Vous ne pouvez pas recevoir des proches"

"Il ne vous est pas possible d'aller chez des amis ou de recevoir de la famille à la maison. Il ne vous est pas possible de vous déplacer au-delà d'un kilomètre autour de votre domicile, excepté pour les exceptions communiquées. [...] Vous pourrez sortir pour faire vos courses alimentaires, pour vous rendre ou revenir de votre travail et exercer votre activité professionnelle, pour des motifs médicaux, pour vous rendre à l'hôpital ou chez un professionnel de santé, dans une pharmacie pour des motifs familiaux impérieux".
18:44 - Sans attestation, une amende de 135 euros

Comme attendu, le Premier ministre précise que pour sortir de chez soi, il est nécessaire de se munir d'une attestation dérogatoire. Celle-ci vient d'être mise en ligne. Une amende de 135 euros est prévue pour les contrevenants à cette nouvelle réglementation.
18:39 - "Le confinement sera décrété sur l’ensemble du territoire français"

Jean Castex rappelle ce qu'a dit le chef de l'Etat. "A compter de ce soir minuit, le confinement sera décrété sur l’ensemble du territoire français, et ce  jusqu’au 1er décembre. Seule exception : pour les départements et territoires d’Outre-mer, où le virus circule moins vite. Ce dispositif ne sera appliqué qu’à la Martinique"
En savoir plus

    Le reconfinement en France, c'est officiel. Comme cela était annoncé, Emmanuel Macron a bien décidé d'un nouveau confinement en France, compte tenu du contexte sanitaire lié au Covid-19. Alors que l'on sait déjà que quelques différences sont à noter par rapport au printemps, Jean Castex doit lever les dernières questions lors d'une conférence de presse ce jeudi à 18h30.
    Le reconfinement débute ce jeudi à minuit. C'est bien à minuit ce soir que le confinement va de nouveau entrer en vigueur. Mais attention, pour les personnes se trouvant dans les départements concernés par le couvre-feu, que le reconfinement annule et remplace dès sa prise d'effet, il conviendra d'être chez soi à 21 heures.
    Combien de temps va durer le confinement ? Il est prévu que la mesure dure quatre semaines, jusqu'au 1er décembre. Mais il est d'ores et déjà très possible que le confinement soit prolongé, comme au printemps. Europe 1 et France Inter, citant des sources gouvernementales, ont assuré ce jeudi que la possibilité que cela dure jusqu'en janvier, incluant donc les fêtes de Noël, est bel et bien déjà sur la table. Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a fait savoir qu'une sortie de confinement sans couvre-feu, au minimum, était quoi qu'il arrive inenvisageable.
    Les déplacements limités à 1 km. "Vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre", a indiqué Emmanuel Macron. Les déplacement seront limités à 1km autour de son domicile. Une exception sera faite ce week-end pour les retours de vacances de la Toussaint. Les retours de l'étranger seront aussi possibles, avec des tests rapide aux aéroports.
    ► Lisez notre article sur les retours de vacances de la Toussaint
    Une nouvelle attestation obligatoire Une nouvelle attestation va voir le jour pour les dérogations du confinement et sera disponible dans la journée de jeudi. Elle sera obligatoire notamment pour emmener ses enfants à l'école. Les autres exceptions au confinement restent les mêmes qu'au printemps : rendez-vous médical, assistance à un proche dépendant, courses... Il sera aussi possible de "sortir prendre l'air". L'attestation de sortie sera valable dans la limite d'une heure par jour.
    ► Lisez notre article sur l'attestation de déplacement.
    Les écoles et collèges ouverts. Différence majeure par rapport au confinement du printemps : cette fois, les crèches, écoles, collèges et lycées allaient rester ouverts cette fois, avec une possibilité que cela évolue pour les lycéens. Les facultés et établissements d'enseignement supérieur devront par contre assurer leur cours à distance, a précisé Emmanuel Macron ce mercredi soir. Précision majeure : "Conformément à l’avis que nous ont transmis le haut conseil de santé publique, le port du masque sera étendu aux enfants du primaire, dès l’âge de 6 ans", a fait savoir Jean Castex jeudi matin à l'Assemblée nationale.
    ► Lisez notre article sur les conséquences du confinement à l'école
    Ce qui reste ouvert pendant le confinement : plusieurs commerces jugés essentiels vont rester ouverts. Cela concerne les pharmacies, les bureaux de tabac, les magasins d'informatique, les commerces alimentaires (de la superette à l'hypermarché), les stations services, les blanchisseries et les banques. Par ailleurs, les parcs, jardins, cimetières et marchés en plein air vont également rester ouverts, tout comme les fleuristes, mais uniquement jusqu'à dimanche pour la Toussaint.
    ► Lisez notre article sur les commerces ouverts ou fermés.
    Ce qui ferme pendant le confinement : comme en mars-avril dernier, les commerces non-essentiels comme les cafés, restaurants, magasins de vêtements et/ou de chaussures, les centres commerciaux, les instituts de beauté ou encore les coiffeurs vont devoir fermer. Une différence tout de même : Emmanuel Macron a indiqué qu'une réévaluation de la situation aurait lieu dans 15 jours pour voir si la situation permet de rouvrir certains de ces commerces.
    Le télétravail est-il imposé ? Le télétravail n'est pas obligatoire mais il est une nouvelle fois fortement encouragé par le gouvernement. "Dans le secteur privé, toutes les fonctions qui peuvent être télétravaillées doivent l'être cinq jours sur cinq", a indiqué Jean Castex ce jeudi matin à l'Assemblée.
    ► Lisez notre article sur ce qui se profile en matière de télétravail.
    Le sport professionnel va continuer. Ainsi, par exemple, les matchs de football de Ligue 1, de Ligue 2 ou encore de Ligue des champions vont pouvoir avoir lieu pendant le confinement, tout comme ceux du Top 14 de rugby. La Coupe de France de football, qui inclut des clubs amateurs, est en revanche suspendue. Par ailleurs, la ministre des Sports Roxana Maracineanu et le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer plaident pour maintenir l'ouverture des associations sportives qui accueillent des mineurs, selon les informations de Ouest France. "Le but est que les associations sportives, qui accueillent huit millions d’enfants dans notre pays, puissent continuer à le faire avec des protocoles et des pratiques adaptées, qu’on a déjà mis au point et qui permettent la distanciation", a indiqué le ministère des Sports à nos confrères. Les contours de ce projet seront précisés ce jeudi par le gouvernement. Et enfin, la pratique du sport individuel en plein air, dans la limite d'une heure par jour et à 1 kilomètre de son domicile, est autorisée.
    Les déménagements sont-ils autorisés pendant le confinement ? Avec ce nouveau confinement, (presque) les mêmes règles. Dans son allocution, mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron n'a annoncé aucune interdiction formelle. Sous réserve de nouvelles interdictions prononcées tout à l'heure par le premier ministre Jean Castex, comme en mars, les déménagements seront autorisés, mais risquent d’être fortement limités au strict minimum.

S.A.V 06 59 48 32 38 Conseils Jusqu'à 20h . 
Réparation toutes Marques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Cedistic ©2014 @2015@2016@2017@2018@2019@2020 - Tél :0442404793 ou 06 59 48 32 38 -  Hébergé par Overblog