Le confinement encore resserré en France après plus de 10.000 morts - COVID19

Coronavirus : 80.000 morts dans le monde... Boris Johnson toujours en soins intensifs... MERCREDI 8 AVRIL 2020

Coronavirus : 80.000 morts dans le monde... Boris Johnson toujours en soins intensifs... MERCREDI 8 AVRIL 2020

 Des policiers contrôlent des passants près de la tour Eiffel à Paris, le 7 avril 2020. — AFP

Des policiers contrôlent des passants près de la tour Eiffel à Paris, le 7 avril 2020. — AFP

CORONAVIRUS Mardi 7 Avriel, la France a enregistré 597 décès supplémentaires, même si l’augmentation du nombre de patients en réanimation est de moins en moins fort

 

Sport en extérieur interdit la journée à Paris : les joggeurs entre compréhension et doutes

 

 

L’ESSENTIEL

  • Le pays a passé ce mardi la barre des 10.000 morts depuis le début de l'épidémie de coronavirus, qui «continue sa progression» a indiqué ce mardi le directeur général de la Santé. La France entre dans sa quatrième semaine de confinement. 
  • Au Royaume-Uni, l’un des pays d’Europe les plus durement touchés, l'inquiétude demeure : le Premier ministre, Boris Johnson, testé positif au coronavirus, a été admis en soins intensifs, ce lundi soir.
  • Lueur d’espoir en Chine, où les autorités n’ont recensé aucun nouveau décès quotidien, ce lundi, pour la première fois depuis le début de l’épidémie.

Trop de monde, trop de pratiquants, trop de danger de contamination. La mairie de Paris et la préfecture de police ont décidé, dès ce mercredi d’interdire le sport de 10 heures à 19 heures.

Les Français sont plus que jamais appelés à respecter le confinement avec l'entrée en vigueur mercredi de nouvelles restrictions, alors que le bilan humain de l'épidémie de coronavirus de se propager, dépassant les 10.000 morts dans le pays.

Autorités et soignants craignent un relâchement avec le retour des beaux jours en pleines vacances de Pâques (en zone C pour le moment, Île-de-France et Occitanie), comme l'ont montré de nombreuses images de promeneurs dans différentes parties du pays. Par conséquent, le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a autorisé les préfets, en lien avec les maires, à durcir les mesures en cas de relâchement du confinement général, instauré jusqu'au 15 avril.

Les choses n'ont pas traîné dans la capitale et dans quatre autres départements franciliens, où toute activité sportive individuelle est interdite à compter de mercredi, de 10h à 19h, face au nombre inhabituel de «joggeurs» multipliant les sorties.

7.131 patients nécessitent des soins lourds en réanimation

Mardi, la France a enregistré un nouveau très lourd bilan quotidien dans les hôpitaux, avec 597 décès supplémentaires en 24 heures, soit un total de 7.091 depuis début mars. S'y ajoutent 3.237 morts recensés dans les Ehpad et établissements médico-sociaux, soit un total de 10.328 morts. Au total, 7.131 patients nécessitent des soins lourds en réanimation. Ce nombre continue de progresser, «un indicateur que l'épidémie continue sa progression», a relevé le directeur général de la Santé, Jérôme Salomon.

Toutefois, avec les sorties, l'augmentation nette du nombre de patients en réanimation – indicateur très suivi par les professionnels car mesurant la pression sur le système de santé – est de moins en moins forte, avec un solde de +59 mardi (contre +94 lundi et +140 dimanche).

«Le pire n'est pas derrière nous, pas du tout»

«Nous ne sommes pas encore au pic», a répété le N°2 du ministère de la Santé. «Nous ne sommes qu'à la phase ascendante même si elle ralentit un peu, donc aborder le déconfinement aujourd'hui n'a aucun sens». «Le pire n'est pas derrière nous, pas du tout, on est au contraire dans une phase extrêmement périlleuse où il ne faudrait pas qu'on se trompe et qu'on commence à déconfiner et à faire n'importe quoi», a mis en garde de son côté sur CNews le Pr Philippe Juvin, chef des urgences de l'hôpital parisien Georges-Pompidou.

«L'heure du confinement va durer», a martelé pour sa part le Premier ministre, Edouard Philippe, lors de la séance des questions au gouvernement mardi. «C'est tout à fait difficile à supporter pour beaucoup de Français, j'en ai parfaitement conscience, mais c'est indispensable si nous ne voulons pas nous retrouver dans une situation qui serait pire encore que celle que nous connaissons aujourd'hui». Pour sa part, le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a conseillé aux Français «d'attendre» avant de réserver des voyages pour les vacances d'été, la situation liée à l'épidémie étant «encore trop incertaine».

Le port du masque reste une «question ouverte»

La pression sur les hôpitaux et les établissements d'hébergement pour personnes âgés dépendantes (Ehpad) reste pour l'heure très forte. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le lancement d'une vaste opération de dépistage dans ces maisons de retraites médicalisées, dont certaines ont été décimées par la maladie. Et «une mobilisation de grande ampleur de réservistes» sera effective dès mercredi au profit de 50 Ehpad de la région parisienne, selon le directeur général de la Santé.

Par ailleurs, la France poursuit ses efforts pour s'approvisionner en masques, désormais convoités par l'ensemble de la planète, et ses «commandes sûres» atteignent désormais 1,6 milliard d'unités, selon Olivier Véran. Un port généralisé du masque reste une «question ouverte» mais le gouvernement maintient pour l'heure sa recommandation d'en réserver l'usage aux soignants et personnes infectées, a-t-il également dit.

L'épidémie, qui a fait plus de 75.000 morts dans le monde, n'en finit plus de noircir les perspectives économiques. Le recours au chômage partiel a été demandé pour 5,8 millions de salariés en France, soit un sur quatre dans le secteur privé. C'est un record, et cela pourrait coûter 19,6 milliards d'euros en trois mois. «A peu près la moitié de l'économie est à l'arrêt», a fait remarquer la ministre du Travail, Muriel Pénicaud.

articles complet ci dessous

https://www.20minutes.fr

Courir dans la capitale quand bon vous semble appartient désormais au passé, à l'ancien monde serait-on tenté de dire. A partir de ce mercredi, vous ne pourrez mettre vos chaussures de course à pied et enfiler votre survêtement pour une séance de transpiration que le matin avant 10 heures ou le soir après 19 heures. « Les activités physiques individuelles », comme les appelle la préfecture de police, sont désormais prohibées en journée. Cette décision a été annoncée ce mardi par Anne Hidalgo sur France Info. La raison? Le trop grand nombre de Parisiens dehors ce week-end, et ce malgré les contrôles dans les bois de Vincennes ou Boulogne notamment, alors que l'épidémie de coronavirus est à son niveau le plus fort.

 Bois de Boulogne samedi dernier. Les joggers étaient nombreux dans le bois a se dépenser au milieu des promeneurs et marcheurs. LP/ Aurélie Audureau

Bois de Boulogne samedi dernier. Les joggers étaient nombreux dans le bois a se dépenser au milieu des promeneurs et marcheurs. LP/ Aurélie Audureau

« Les activités physiques individuelles », comme les appelle la préfecture de police, sont désormais prohibées en journée.

Par Nicolas Maviel (avec B.H., C.H et F.G.)

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////

/////////////////////////////////////////

//////////////////

///////////

///

 

En raison du covid-19 , l expédition de vos commandes aura lieu tous les lundi et mardi pour une livraison dans la semaine. Merci pour votre compréhension. L'équipe AMS .
Nous vous remercions pour votre confiance et —
en attendant un retour à la normale — prenez bien soin de vous.

#RESTEZCHEZVOUS

#Confinement

#Coronavirus
 

#COVID19fr
 

Protégez-vous. Protégez vos proches.

#JeResteChezMoi #JeSauveDesVies


---------------------------------------------------

Pour nos sites de vente
en ligne information ci dessous :

Commande possible sur

www.aspiration-web.fr

l expédition de vos commandes auras lieu
tous les lundi et mardi pour une livraison dans la semaine


Nous vous remercions de votre compréhension .

S.A.V 06 59 48 32 38 
Conseils Jusqu'à 20h . 

Réparation toutes Marques
@Aspirateur centralisé #AspirationWeb
#AspirationAms #AspirationPaca
#RestezChezVous

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Cedistic ©2014 @AMS 2015 - @2017 - @2018 @ 2019 - Tél :0442404793 ou 0659483238- -  Hébergé par Overblog